Nos boursiers 2018

Dr Anne Herman

Service dermatologie

« L’intérêt de la chromatographie dans la prise en charge des allergies de contact cutanées »

L’eczéma de contact allergique est une maladie cutanée affectant environ 15% de la population. Les allergènes de contact sont nombreux avec constamment de nouvelles substances allergisantes qui sont identifiées. Tout récemment par exemple, ce sont des allergies aux dispositifs médicaux permettant de mesurer la glycémie des patients diabétiques (capteurs de glycémie) qui ont retenu notre attention. 
 
Afin d’identifier l’agent ou l’allergène responsable chez un patient allergique, des bilans sont réalisés par tests cutanés. Cependant, dans certains cas d’eczéma de contact, notamment avec les dispositifs médicaux, les allergènes ne sont pas connus car non renseignés par les firmes commercialisant les produits. Le recours à des analyses physico-chimiques (telle que la chromatographie) permet d’identifier les composants exacts et les substances présentes dans le produit fini. Une prise en charge complète et optimale par la chromatographie (en phase gazeuse, liquide, …) est donc nécessaire dans bien des cas. 
 
La Fondation Saint-Luc m’offre l’opportunité de réaliser un stage de 2 mois dans le Département de Dermatologie professionnelle et environnementale de l’Hôpital universitaire à Malmö en Suède. Celui-ci est reconnu comme un centre de référence dans la prise en charge des patients souffrant d’allergies de contact et possède une expertise dans les diverses techniques chromatographiques qui n’est plus à démontrer.
 
J’aurai donc l’opportunité de me familiariser avec ces techniques, avec comme objectif de pouvoir dans le futur réaliser ce type d’analyses aux Cliniques universitaires Saint-Luc. Ceci devrait apporter un complément indispensable à la prise en charge des patients atteints d’eczéma de contact allergique.

Le projet de la Dr Anne Herman :

L’intérêt de la chromatographie dans la prise en charge des allergies de contact cutanées