Nos boursiers 2018

Dr Hervé Poilvache

Service d’orthopédie et de traumatologie de l’appareil locomoteur

« Infections bactériennes sur matériel orthopédique implanté : évaluation d'approches thérapeutiques médicamenteuses innovantes »

L’infection est une des causes majeures d’échec après la pose d’une prothèse totale de hanche ou de genou, affectant entre 0,5% et 2% des patients. Le traitement de ces infections repose sur une combinaison de traitements chirurgicaux et antibiotiques visant à éradiquer les germes responsables de la pathologie.

Actuellement, le remplacement des implants en deux temps chirurgicaux espacés de 6 semaines, au cours desquelles le patient ne peut habituellement pas prendre appui sur le membre opéré, est la modalité de traitement la plus fiable avec un taux d’éradication effective de l’infection autour de 85%. Cette stratégie requiert deux interventions chirurgicales et n’est pas exempte de complications fonctionnelles. Alternativement, les interventions de débridement avec rétention des implants sont malheureusement encore associées à un taux d’échec de traitement de l’ordre de 50%, en particulier lorsque le germe impliqué est un Staphylococcus aureus. Ce taux d’échec est en partie lié à l’organisation des bactéries à la surface des implants sous la forme de biofilms, des structures tridimensionnelles complexes composées de protéines, d’ADN et de sucres produits par les bactéries, et formant des barrières limitant la pénétration des antibiotiques et des cellules immunitaires.

Le but de mon travail de recherche, soutenu par la Fondation Saint-Luc, est de démontrer l’efficacité de deux nouvelles approches thérapeutiques mises au point par l’équipe du Professeur Van Bambeke (FACM – Ecole de Pharmacie) qui visent d’une part à inhiber la production éléments constituant les biofilms et d’autre part à les dégrader de manière à rendre les bactéries à nouveau accessibles aux traitements antibiotiques et aux mécanismes de défense immunitaire du patient. Pour ce faire, je réalise actuellement des tests in-vitro dont les premiers résultats sont concluants, préalables à une étude sur un modèle in-vivo.

Le projet du Dr Hervé Poilvache :

Infections bactériennes sur matériel orthopédique implanté : évaluation d'approches thérapeutiques médicamenteuses innovantes