Nos boursiers 2018

Dr Louis Maistriaux

Service de chirurgie et transplantation abdominale

« Création d’organes en laboratoire grâce à l’ingénierie tissulaire »

La transplantation d’organes ou de tissus est le seul traitement qui permette de surmonter l’insuffisance organique terminale ou la reconstruction de lésions défigurantes complexes et invalidantes portant sur la main et le visage. Cependant, le nombre insuffisant de greffons ainsi que le recours à un traitement immunosuppresseur à vie, qui peut être grevé d’effets secondaires significatifs, limitent la réalisation de ces greffes.
 
Afin de contourner ces difficultés, l’ingénierie tissulaire offre la possibilité d’envisager de construire in vitro des organes ou des tissus composites fonctionnels, immunocompatibles et transplantables en exploitant une stratégie dite de « décellularisation-recellularisation ». Ce procédé qui, au sein de notre laboratoire, a été appliqué avec succès par le Dr Duisit à des greffons humains de visage et de main, permet d’en ôter toutes les cellules du donneur et d’obtenir ainsi des matrices acellulaires et biocompatibles qui pourront ensuite être recolonisées par les cellules du receveur. A l’état présent de nos recherches, la régénération complète et fonctionnelle du réseau vasculaire du greffon constitue l’étape-clé limitante pour y garantir la recellularisation complète des organes ou des tissus composites bioconstruits avant leur transplantation.

 
Mon projet de recherche consiste à développer, sur un modèle murin et porcin d’organe plein - la rate - et sur un modèle de tissus composites humains - le doigt -, un protocole idéal de régénération complète de l’arbre vasculaire de greffons préalablement décellularisés. Ceci nous ouvrira la porte vers les premières applications cliniques de cette approche novatrice.
 
Le soutien de la Fondation Saint-Luc, me permettra de me former aux USA dans un laboratoire de référence en ingénierie tissulaire et, à mon retour, de commencer dans les meilleures conditions mon projet de recherche.

Le projet de Louis Maistriaux (Candidat médecin chercheur) :

Création d’organes en laboratoire grâce à l’ingénierie tissulaire