Nos boursiers 2018

Dr Thomas Planté-Bordeneuve

Service de pneumologie

« Vers une meilleure compréhension des mécanismes de la fibrose pulmonaire idiopathique: étude du rôle de la reprogrammation épithéliale »

La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) est une maladie respiratoire qui se caractérise par le remplacement progressif des alvéoles pulmonaires par un tissu cicatriciel fibreux. La FPI affecte en général des patients âgés de plus de 65 ans. Il s’agit d’une maladie mortelle qui mène à l’insuffisance respiratoire dans un délai moyen de 3 à 5 ans après le diagnostic. Les causes de la maladie ainsi que les mécanismes sous-jacents sont mal connus, ce qui limite les possibilités thérapeutiques. Des études récentes suggèrent que les cellules qui bordent la surface des alvéoles pulmonaires, appelées pneumocytes, jouent un rôle primordial dans le développement de la maladie et présentent des anomalies au niveau de leur différentiation, en exprimant d’une façon aberrante un récepteur appelé polymeric immunoglobulin receptor (pIgR). Ce récepteur permet le transport des anticorps de type IgA, dont un taux élevé dans le sang a été mis en relation avec une mortalité accrue dans cette maladie. 

Le but de mon projet est d’étudier la régulation et le rôle du pIgR et de l’IgA dans la fibrose pulmonaire idiopathique. De plus, nous supposons que l’expression anormale du pIgR au niveau alvéolaire reflète un dysfonctionnement et un déficit de programmation des cellules souches du poumon. Nous planifions donc d’étudier ces cellules progénitrices dans diverses conditions afin d’évaluer cette hypothèse. 

Grâce à ce mandat de la Fondation Saint-Luc, j’espère ainsi pouvoir identifier un nouveau mécanisme impliqué dans la fibrose pulmonaire idiopathique, qui pourrait constituer une nouvelle piste de traitement futur de cette maladie grave.

Le projet du Dr Thomas Planté-Bordeneuve :

Vers une meilleure compréhension des mécanismes de la fibrose pulmonaire idiopathique: étude du rôle de la reprogrammation épithéliale