Nos boursiers 2015

Dr Clotilde Roy (renouvellement)

Service de pathologie cardiovasculaire

« Mieux comprendre l’insuffisance cardiaque »

L’insuffisance cardiaque (IC) touche environ vingt-trois millions de personnes dans le monde, principalement des personnes âgées. Plus de 80% des hospitalisations pour IC surviennent en effet chez des personnes de plus de 65 ans. Dans près de la moitié des cas, la fraction d’éjection du ventricule gauche (c’est-à-dire la quantité de sang éjectée par le ventricule gauche dans l’organisme) est préservée, un syndrome pour lequel il n’y a pas à l’heure actuelle de thérapies prouvées. Cette pathologie cardiaque est encore associée à une mortalité et une morbidité importantes, mettant ainsi en évidence les limites des traitements actuels et justifiant la poursuite des recherches pour mieux comprendre les différences entre la physiopathologie de ce syndrome et celui de l’insuffisance cardiaque à fonction ventriculaire gauche réduite.

L’IC symptomatique n’est que la partie émergente de l’épidémie. En effet, le vieillissement de la population ainsi que la progression des facteurs de risques (hypertension, diabète, obésité, insuffisance rénale) créent un nombre croissant de patients à risque particulièrement élevé pour le développement de l’IC. L’identification précoce de ces patients asymptomatiques à risque est primordiale afin d’éviter la progression vers l’IC symptomatique (essoufflement, œdème des membres inférieurs, fatigue...).

L’objectif de mon travail de recherche est de définir certains des mécanismes responsables de la progression et des complications de l’IC avec une fraction d’éjection ventriculaire gauche préservée.
Grâce à la Fondation Saint-Luc, j’ai avancé dans ce projet et avec le renouvellement de ma bourse, je vais pouvoir poursuivre mes recherches.