Nos boursiers 2021

Dr Julie Manon

Service de chirurgie orthopédique et traumatologie

« Redonner de la vie aux os morts »

Le traitement d’une perte de substance osseuse critique après traumatisme étendu, résection tumorale ou infection reste un défi en chirurgie orthopédique et traumatologie. En effet, cette entité pathologique associe un vide à combler qui dépasse la capacité de guérison naturelle de l’os, un environnement biologique très pauvre et une stabilité précaire.

Les allogreffes osseuses (tissus osseux dévitalisés) sont largement utilisées dans ces indications, mais sont associées à un taux de complication important en raison de leur non viabilité. Aucune solution thérapeutique ne répond tant au large volume osseux à combler qu’à la bioviabilité nécessaire à la survie de l’allogreffe, au remodelage du tissu et aux adaptations dans le temps aux contraintes, ce qui entraîne de lourdes conséquences pour le patient.

Pour tenter d’y remédier, nous nous intéressons au périoste. Cette membrane entoure l’os et joue un rôle primordial dans la guérison osseuse spontanée grâce à ses cellules souches. En l'absence d'intervention humaine, elle contribue normalement à la guérison des fractures par un mécanisme d'ossification endochondrale.

La Fondation Saint-Luc nous offre l’opportunité de développer un modèle novateur de reconstruction osseuse associant l’allogreffe osseuse massive à une nouvelle membrane périostée obtenue par ingénierie tissulaire. Le potentiel régénérateur retrouvé par ce biais pourrait mener à « redonner de la vie aux allogreffes osseuses », et permettrait de considérablement améliorer le devenir des patients victimes de perte de substance osseuse importante.