Témoignages

Joëlle Kefer…

Dr Joëlle Kefer, clinicien-chercheur, chef de clinique adjoint, Service de pathologie cardiovasculaire

…a contribué à l’étude de la réaction inflammatoire consécutive à la pose d’un stent, ces minuscules prothèses implantées dans les coronaires après que celles-ci aient été dilatées par un « ballonnet ». Cette question est loin d’être académique car tout porte à croire que cette inflammation est liée au phénomène de resténose, c’est-à-dire à la récidive de la maladie de départ. Il était donc essentiel de bien étudier le mécanisme de ce phénomène et de développer des outils biologiques à cette fin. Outils qui ont été utilisés pour démontrer la supériorité à cet égard (c’est-à-dire la moindre inflammation) d’un stent porteur d’une substance médicamenteuse qui se libère lentement dans le vaisseau sanguin.